NOUS AVONS PRIS NOTRE DÉCISION. Merci d'aller voir l'annonce, c'est peut-être l'annonce la plus importante du forum ici
fORUM FERMÉ, RENDEZ-VOUS SUR http://nothingelsematters.forumactif.com

Partagez|

The Fate Of Two Soldiers [Sayid]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

avatar


Invité

MessageSujet: The Fate Of Two Soldiers [Sayid] Mer 30 Juin - 16:44

La jungle paisible, aucun bruit ne se faisait entendre dans le coin excepté quelques chants d’oiseaux, il n’y avait presque pas de vent, mais il ne faisait pas particulièrement beau, le temps était nuageux. Raikov regardait le ciel et se doutait qu’un orage allait se préparer d’ici peu… en espérant qu’il ne soit pas trop violent non plus, sinon il devrait rentrer au village qui n’était non loin de là où il était. Vous devez vous demandez mais que fait il seul dans la jungle en pleine journée comme sa ? Eh bien au lieu de rester planté au village à rien faire, Raikov prit avec lui quelques survivants qui savaient manier des armes et s’y connaissaient en combat pour établir un périmètre de sécurité autour du village, certes il y avait les barrières créant une barrière électromagnétique pour empêcher quiconque d’entrer mais si les gens du bateau connaissaient le code ou trouvaient un moyen de désactiver cette barrière alors le village serait une cible facile… pour plus de sécurité et de protection pour les gens que sa soit les autres ou les survivants des deux avions, Raikov prit la tête d’un groupe de 5 personnes armés eux aussi pour inspecter la zone autour du village, chacun s’était séparé pour explorer un peu chaque recoin…

Raikov marchait toujours dans la jungle et crut entendre une vache derrière des arbustes, alors il alla voir par lui-même et vit bien ce qu’il avait entendu… une vache était la, mais depuis quand il y a des vaches sur l’ile ?! Alors il suivit le vache qui marchait vers un lieu et arriva dans une clairière avec une maison en ruines… il vit à ses pieds une grosse antenne… était ce une station dharma ? Puis il vit le symbole de la flamme sur un mur à moitié intacte… il rentra dans le bâtiment en ruines et regarda s’il y avait des choses à récupéré, mais rien… tout était détruit comme ci une forte explosion avait tout ravagé (cf 3x11 – Enter 77). Alors ne trouvant rien, il sortit toujours son fusil en main et entendit des mouvements dans les buissons entourant le restant de la station, il rechargea son fusil, faisant un bruit pas très discret et pointa son arma vers le buisson qui bougeait. Il vit alors Sayid, un survivant de son avion. Il faisait partie des oceanic-6 mais Raikov ne lui avait jamais adressé la parole, il baissa son arme pour ne pas pointer son camarade, et regarda l’homme avec étonnement.

« Sayid ? Mais que fait tu la ? Je te croyais au village avec les autres… »

Raikov ne savait pas si c’était par hasard que Sayid était là ou s’il l’avait suivi… il espérait avoir la réponse maintenant, ici même, devant les ruines de la station The Flame.
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Sayid Jarrah
• Inscrit(e) le : 25/06/2010
• Messages Postés : 199


A b o u t. M e.
Côté Coeur & Amitiés:
You've got something to say?:
Dans mon sac à dos...:
MessageSujet: Re: The Fate Of Two Soldiers [Sayid] Mer 30 Juin - 18:45

    Tout semblait étrangement calme ces temps-ci, voir même un peu trop. Certains en profitaient alors pour baisser leur garde et prendre un peu de bon temps sans se soucier du fait qu'ils soient toujours bloqués sur cette étrange île. D'un côté ils avaient tout à fait raison, et puis ils pouvaient se le permettre étant donné que d'autres personnes autour avaient pour travail de surveiller le village et les alentours. Sayid n'en faisait pas spécialement partie mais malgré tout il restait toujours vigilant et était toujours sur la défensive au cas où. Depuis le temps, c'est qu'il commence à s'y faire, et puis c'était comme inné chez lui. Sa gourde en main, assis sur le rebord d'une clôture, Sayid regardait les alentours d'un œil bien pensif. Beaucoup de choses lui traversaient l'esprit ces derniers temps, peut-être même était-il un peu distant avec le reste du groupe sans même trop s'en rendre compte. Ayant besoin d'être un peu seul en ce moment, ça peut arriver tout de même il reste un être humain malgré avant tout. C'est que parfois, il lui arriver de se perdre, de ne plus savoir où aller ni même où se sentir bien. Il a très envie de quitter cette île comme tous le monde, mais d'un autre côté se sentirait-il mieux ailleurs en fin de compte ?

    L'irakien finit par sortir de ses pensées quand il aperçu Raikov un peu plus loin, lui semblait particulièrement occupé. Il se contenta donc de l'observer, même si cela ne manquait pas de l'intriguer. Il ne lui avait encore jamais adressé la parole, mais ce n'est pas pour autant que ce type lui était totalement indifférent. Sans trop savoir pourquoi, cet homme lui inspirait confiance. Et il faut dire que très souvent, l'instinct de Sayid ne se trompe jamais. Le survivant finit par se redresser, allant ranger sa gourde puis ne sachant trop quoi faire il décida de suivre ce cher Raikov. Autant qu'il gagne sa confiance tout de suite... Une arme toujours rangée au niveau de sa ceinture, il suivit donc les traces de l'étranger. Au bout de quelques minutes, Sayid eut la drôle d'impression de connaître ce chemin. Il était déjà passé par ici, mais quand était-se déjà ? C'est quand il croisa le chemin d'une vache que cela lui revint. La station The Flame. Etrangement, il n'avait plus pensé à cet endroit. Et pourtant il aurait dû... peut-être y reste-t-il alors des outils ou autres choses intéressantes. Sachant même qu'il n'y avait pas beaucoup de chance de retrouver une radio ou un truc du genre en bonne état, autant tenter sa chance.

    Ayant de toute façon perdu de vue le groupe de Raikov précédemment en pleine jungle, il s'avança alors en direction du bâtiment en ruiné et en tas de cendres. Sauf que le claquement d'une arme le stoppa net, ayant juste eut le temps d'enjamber un amas de buissons. Machinalement mais sans aucune crainte, l'irakien leva les mains en l'air et fit alors face à Raikov. Apparemment seul. Celui-ci lui demanda alors se qu'il faisait ici. Question plutôt évidente me direz-vous...

    « Je t'ai suivis dans la jungle par simple curiosité, puis je t'ai perdu de vue, et enfin j'ai reconnu le chemin qui m'a mené jusqu'ici... »

    Autant répondre en toute franchise. N'aimant pas non plus tourner autour du pot, d'autant plus qu'il n'avait strictement rien à cacher et rien à craindre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar


Invité

MessageSujet: Re: The Fate Of Two Soldiers [Sayid] Ven 2 Juil - 8:31

Raikov avait découvert cette endroit pour la première fois, même quand à l’époque il s’était infiltré au sein de la dharma grâce à Leah qui l’avait fait rentré sous une fausse identité… il avait déjà apporté des marchandises ou autre dans plein d’autres stations, comme The Orchid, The Swan et The Pearl pour le ravitaillement, The Staff pour les médicaments, The Arrow pour les armes, The Tempest pour des combinaisons spéciales ou des matériaux scientifiques qui pourraient servir dans la station… Raikov faisait toutes ces livraisons à ces différentes stations, les seules stations qu’il n’avait jamais vues étaient The Flame, The Looking Glass et The Hydra qui était situé sur l’autre ile. Maintenant il avait découvert cette station, The Flame d’après ce qu’il avait entendu elle servait à communiqué avec le continent ce qui est en rapport avec l’épave de l’antenne qu’il a trouvé à ses pieds en arrivant dans la clairière où se situait les ruines du bâtiment de la station. Mais vu les débris du bâtiment et le peu de choses qui restent, seul une explosion a pu créer cela… était ce les autres qui l’avaient détruit pour empêcher quiconque, que sa soit les survivants ou autres, de l’utiliser, ou était ce une autre raison ?

Raikov regarda alors Sayid quand il lui dit que effectivement il l’avait suivi et perdu de vue au bout d’un moment jusqu'à ce qu’il se rappelle du chemin pour conduire à ce lieu… donc voila peut être la réponse à sa question, Sayid est déjà venu ici, peut être même avant que la station parte en pièce, alors il rangea son fusil en l’accrochant grâce à sa bandoulière sur son épaule gauche et regarda l’irakien.


« Tu es déjà venu ici Sayid ? »

Raikov trouvait sa étonnant que les survivants du vol 815 qui étaient la avant le deuxième avion soient allé si loin de la plage pour une raison quelconque… surtout si près des baraquements des autres, il devait y avoir quoi… 1 km ou 2 entre la station et le village dharma… cette zone était dangereuse avant quand les deux camps étaient ennemis, mais maintenant cette zone est dangereuse pour les hommes du cargo, s’ils viennent dans les parages, connaissant les autres, ils se prendront un coup de décharge électrique en un rien de temps ou bien encore mieux une balle entre les deux yeux… qui sait de quoi sont capables les autres, toujours commandé par Ben et Richard d’ailleurs.

Raikov partit alors de ses pensées, et regarda de nouveau Sayid pour en savoir un peu plus sur cette endroit avant que la pluie ne tombe d’un coup comme elle le fait toujours sur cette ile, car il commençait à entendre le vent qui soufflait fort, des légers bruits de tonnerres accompagnés d’éclairs créant des flashs lumineux dans les recoins sombres de l’ile.

« Mais dis moi qu’est ce qui s’est passé pour que la station devienne en ruines comme sa… c’est bien dommage d’ailleurs car cette antenne aurait pu nous servir… »

Il donna un léger coup de pied dans l’antenne qui n’était non loin de lui et Sayid d’ailleurs, elle était pleine de boue, un peu rouillée et avec plusieurs petits trous, bref elle était foutue, impossible de récupérer quoi que ce soit sur cette vieille antenne des années 80.
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Sayid Jarrah
• Inscrit(e) le : 25/06/2010
• Messages Postés : 199


A b o u t. M e.
Côté Coeur & Amitiés:
You've got something to say?:
Dans mon sac à dos...:
MessageSujet: Re: The Fate Of Two Soldiers [Sayid] Sam 3 Juil - 20:39

    Bien évidemment, il n'en voudrait pas à Raikov du fait qu'il braqua son arme sur lui car lui même aurait très certainement réagit de la même manière. Sait-on jamais, n'importe quelle personne voir chose peut trainer dans les environs. Et à force d'avoir vu ou entendu des choses étranges au fil des mois sur cette île, l'instinct et la méfiance finissent par devenir de plus en plus présente naturellement. Et d'autant plus pour les personnes qui le sont déjà de nature. Sayid semblait donc totalement indifférent face à l'arme de Raikov. Ce dernier l'a rangea aussitôt d'ailleurs une fois qu'il répondit à sa question. Il lui demanda alors s’il était déjà venu ici auparavant. En temps normal, Sayid ne supporte pas vraiment qu'on lui pose trop de question, mais là ce n'est pas comme si son interlocuteur était son ennemi. L'irakien jeta donc un petit coup d'œil aux alentours tout en acquiesçant doucement, d'un air quelque peu exaspéré.

    « En effet ! Et je ne suis pas le seul… »

    Sauf que lorsqu'il était venu sur ce lieu, qui n'était pas encore un champ de ruine, il fut en compagnie de Locke, Kate et Rousseau mais qui ne resta pas très longtemps auprès d'eux. Il se souvenait très bien de se qui c'était produit, et une fois encore Locke avait fait des siennes. Sayid se souvenait aussi d'un sentiment étrange quand il avait tenté de s'approcher du bâtiment la première fois, en voyant ce "chat". Mais pas n'importe lequel, en le voyant il avait ressentis comme une impression de déjà-vu. Certes il existe beaucoup d'espèce de chats mais celui-ci était spécial et il ne serait l'expliquer. Bref, il se souvenait surtout de l'homme qui occupait en partie les lieux et de la blessure auquel il eut droit.

    Tout écoutant les propos de Raikov, Sayid fit alors quelques pas en direction des ruines. Comme il s'y attendait, il ne semblait pas rester grand chose en bon état bien au contraire. Il n'en voulait pas à John, il ne pouvait pas deviner mais il aurait quand même pu lui en parler avant de toucher à n'importe quoi. Ce fut donc une nouvelle chance de quitter l'île, jeté à l'eau. Il ramassa ensuite l'antenne que venait de frapper Raikov de son pied et l'observa un instant avant de relever les yeux sur son interlocuteur qui avait tout à fait raison.

    « Il y a eut une grosse explosion... et j'avais justement pour intérêt d'utiliser cette antenne. »

    Malgré ses talents de mécaniciens, il lui était impossible de réparer cette vieille antenne encore plus amoché par l'explosion. Sayid l'a laissa retomber à ses pieds, avant de tenter une approche en direction du centre des tas de ruine. Il reconnaissait à peu prêt les lieux. Continuant d'examiner tous se qu'il y avait autour de lui, il questionna à son tour Raikov.

    « Et toi ? Qu'est-se qui t'as fais venir jusqu'ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar


Invité

MessageSujet: Re: The Fate Of Two Soldiers [Sayid] Mer 7 Juil - 6:19

Raikov avait donc bien raison, Sayid était venu ici, même si cet ancien soldat cachait bien son jeu il l’avait vu dans son regard et dans son comportement quand il était arrivé devant l’antenne et le reste de la station en ruines. Tout cela lui semblait familier et peut être nostalgique ? A mon avis non, vu l’état de la station, il y a du avoir une baston ou bien un problème technique dans la station… mais à mon avis quelqu’un en particulier y est pour quelque chose mais qui ? Sa n’a plus d’importance maintenant, c’est vraiment dommage pour les survivants que cette station de communication avec le continent soit réduit en cendres.

« L’antenne est vraiment impossible à réparer c’est vraiment dommage… je vois pas comment on peut quitter cette ile… non mais sérieusement, on a essayé déjà beaucoup de choses, faire des radios à l’aide d’antennes, faire un radeau qui a été détruit dans une tempête et dans lequel on a perdu 3 hommes… j’essaye de donner encore de l’espoir aux autres, mais je les vois bien ils faiblissent… ils commencent à croire que l’ont va rester sur cette ile pendant encore longtemps. »

Raikov soupire, à vrai dire il disait vrai, depuis l’installation au village, les gens pensent que leur vie va être ici maintenant sur l’ile… certaines personnes n’ont pas encore perdu espoir de quitter cette ile un jour, tout comme Raikov. D’autres ont déjà oublié l’idée ou préfèrent oublier pour ne pas se battre à chercher un moyen pour au final tomber sur un résultat négatif.

Il regarda Sayid qui avait regardé l’antenne de plus près pour en être sur qu’elle ne soit plus serviable, mais bon vu l’état de cette antenne, qui date du temps de la dharma donc des années 80, c’était foutue d’avance. Puis Sayid demanda à Raikov ce qu’il faisait dans le coin seul, c’est vrai que être seul dans la jungle surtout avec ses mercenaires dans le coin c’est pas une superbe idée… mais bon Rai était pas tout seul, il était parti en groupe avec d’autres survivants armés aussi pour explorer les alentours du village, ils s’étaient tous séparés et s’étaient donné rendez vous à 17h au centre du village pour faire un petit compte rendu de leur peut-être nouvelles découvertes.


« Ce que je fais ici ? Eh bien c’est simple, avec d’autres survivants, on explore rapidement les alentours du village pour voir si on trouve quelque chose qui pourrait nous servir dans le futur. Vraiment dommage que cette station soit détruite car elle aurait pu nous servir comme avant poste si jamais les gens du cargo venaient nous attaquer… et… »

Raikov se stoppa net car il vit quelque chose brillé dans un buisson juste derrière Sayid, il s’agenouilla et sortit des feuillages un classeur avec le logo dharma dessus… il était presque intact, comme si l’explosion l’avait projeté en dehors de la station… étrange même très étrange, mais cette question ne préoccupa pas Raikov tout de suite, il ouvrit alors le classeur pour voir ce qu’il y avait dedans, et trouva des plans techniques et autres… et il trouva aussi une chose qui pouvait peut être leur servir… il sorti une feuille alors du classeur et rangea le classeur dans son sac.


« Regarde moi sa. »

Il montra le bout de papier à Sayid tout en se relevant, c’était une carte de l’ile avec toutes les routes de la dharma pour les véhicules tels les vans et jeeps, et ça montrait aussi toutes les stations dharmas un peu partout sur l’ile.

« Toutes les stations dharmas sont sur ce plan… sa pourrait nous servir, tu ne crois pas ? »

Si les survivants utilisaient certaines stations dharmas contre les gens du cargo, ils auraient un énorme avantage sur les mercenaires car ils auront le contrôle de l’ile… si Sayid est d’accord avec Raikov, il faudrait en parler avec une personne qui connait bien l’ile pour les accompagner à chaque station et voir ce qu’on peut récupérer ou en quoi on peut s’en servir… par exemple Richard, même si c’est un autre, Raikov lui fait plus confiance que Benjamin Linus. Ils verront le moment venu pour le moment ils doivent parler de cette carte plus qu’intéressante.

Revenir en haut Aller en bas


avatar


Sayid Jarrah
• Inscrit(e) le : 25/06/2010
• Messages Postés : 199


A b o u t. M e.
Côté Coeur & Amitiés:
You've got something to say?:
Dans mon sac à dos...:
MessageSujet: Re: The Fate Of Two Soldiers [Sayid] Dim 11 Juil - 18:48

    Tous le monde, ou du moins une majorité de personne, connait maintenant le passé bien sombre de cet ancien irakien. Et lui de son côté commençait à s'y faire à force et ne réagissait plus vraiment aux réactions désagréables des autres qui l'entouraient, il les ignorait tout simplement ou prenait sur lui comme toujours. Il savait, de toute manière, à qui donner sa confiance et pour l'instant son passé n'était plus sa principale préoccupation. Et puis le passé c'est le passé ! Même si il n'est pas tous les jours certains de vouloir rentrer, il voulait tout de même quitter cette île de malheur. Ce qui est donc son principal objectif. Il écouta donc un instant Raikov, qui eut un petit élan défaitistes. Chose qui ne manqua pas de surprendre Sayid sur l'instant car il était bien rare de percevoir son camarade prononcer quelque mot de désespoir. D'un côté il n'avait pas tout à fait tord, mais Sayid connaissait bien cette île et a réussir à en sortir une fois alors pourquoi pas deux ? Il lâcha à son tour un petit soupire avant de rétorquer simplement :

    « Dans tous les cas, nous n'avons pas cinquante milles choses à faire ici. Alors le fait d'user notre temps à trouver un moyen de partir de cet île n'est pas une perte de temps... »

    Il est vrai que de toute manière ils n'avaient rien d'autre à faire, à part survivre et trouver une solution à cet échappatoire. Effectivement, l'explosion de cette station fut une fois de plus un énorme gâchis et une solution supplémentaire de quitter cette île en plus foutu en l'air. Alors d'un côté, l'île avait l'air de ne pas vouloir les laisser partir mais de l'autre, il y avait tout de même toujours une solution qui s'offrait à eux à tout hasard. Raikov lui expliqua ensuite la raison de sa venue ici, il s'était douté que c'était pour cette raison. Mais son interlocuteur s'interrompit brusquement, semblant avoir aperçu quelque chose. Sayid fronça légèrement les sourcils, observant Raikov ramasser quelque chose au sol. Particulièrement intrigué à son tour, l'irakien s'approcha de lui afin de jeter lui aussi un petit coup d'œil sur l'objet en question. Objet qui semblait étrangement intact et avec l'insigne Dharma dessus, et qu'il n'avait pas vu auparavant.

    « Bizarre, il ne me semble pas l'avoir vu quand j'y étais. Et étrange qu'il soit resté aussi intact... »

    Raikov lui tendit un bout de papier que Sayid prit entre les mains afin de l'examiner attentivement. Une feuille bien intéressante qui semblait représenter un plan de l'île avec toutes les stations Dharma et routes envisageable. Jetant un regard en direction de Raikov, Sayid répliqua d'un ton un peu plus enthousiaste :

    « Je crois que tu viens de trouver le pactole ! »

    Malgré tout, les deux hommes savaient pertinemment qu'il valait mieux ne pas crier victoire trop vite sur cette île de malheur. Tenant toujours bien en main la carte, Sayid fit face à Raikov, voulant lui faire part de son avis personnel.

    « Il vaudrait peut-être mieux parler de cette carte à personne, hormis à une personne de confiance et qui pourrait nous être utile... »

    Il réfléchit un instant, ne pensant pas à Ben bien entendu mais surtout à Richard. Bon il le savait aussi bien mystérieux mais savait surtout qu'il était quelqu'un de confiance et qui savait beaucoup de chose sur les lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: The Fate Of Two Soldiers [Sayid]

Revenir en haut Aller en bas

The Fate Of Two Soldiers [Sayid]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost Reversed RPG :: Dangerous places; you don't wanna go there. :: Les Stations Dharma :: Flame-

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit